• Français
  • English
  • German

Lettre des Elèves

35,10,0,50,1
25,600,60,1,3000,5000,25,800
90,150,1,50,12,30,50,1,70,12,1,50,1,1,1,90000
0,0,1,0,0,46,15,5,2,1,0,0,0,1
Lettre 1
Lettre 1
deux ...
deux ...
nos enfants
nos enfants
... ont des idées ...
... ont des idées ...
fin
fin

Une forte pluie! pas des classes...


 Février,  la saison pluvieuse commence, prédomine et fait rage dans le milieu. Une période au cours de laquelle nous avons un bon sommeil et un peu plus long que d'habitude.

Il arrive qu'il pleut toute la nuit et que le matin nous ne pouvons plus aller à l'école suite à l'impraticabilité des routes et le froid qui menace. Et ce, malgré les insistances des parents.
En notre école par exemple, en classe quand il pleut, nous sommes obligée d’arrêter les cours et de nous réfugier dans les bâtiments en dur qui sont sécurisant en quand d’intempérie. Des salles de classe pour la plupart des bâtiments en planches, les tôles s'envolent et c'est un danger permanent pour nous apprenants. Un cas illustratif, dernièrement la ville a été inondée par une vaste pluie avec de vent violent et une école adventiste de Butembo a été démolie. Les tôles se sont envolées.

3 enfants du primaire ont été grièvement blessés. A une autre école privée chez les Kimbanguistes non loin de notre école de l'unité, la foudre a frappé  un arbre. heureusement qu'ici aucun élevè n'a été touche.
En tout, nous osons croire que les bâtiments en dur sont les plus sécurisés. Les enseignants nous ont toujours conseillés de quitter les bâtiments en planches et venir s'abriter  dans les bâtiments en dur...

   Rédaction de l'enseignante Bakendo avec ces élèves, Classe 5em